Quelles sont les bienfaits du Cranberry sur la santé ?

Publié le : 10 mars 20224 mins de lecture

La canneberge est un petit fruit acidulé star de la cuisine d’Amérique du Nord.. Sa popularité s’est considérablement accrue au fil des décennies en Europe, où il est surtout apprécié pour ses bienfaits pour la santé. Dans la cuisine, il permet de créer des plats sains, colorés et savoureux.

Valeur nutritionnelle et teneur en calories des canneberges

Du point de vue des macro-nutriments, la canneberge est un petit fruit très intéressant. Bien que sa teneur en protéines et en lipides soit négligeable, c’est une source de glucides qui peuvent être rapidement absorbés par l’organisme. Les canneberges sont également une source de fibres douces, ce qui est idéal pour favoriser le transport et le confort intestinal.

Toutefois, la teneur en micronutriments des canneberges est particulièrement intéressante. C’est une excellente source d’antioxydants (vitamine C, bêta-carotène, potassium et vitamine K). En tant que tel, il a sa place dans une alimentation saine, variée et équilibrée.

Les bienfaits des canneberges

Les canneberges sont un ingrédient original dans les plats quotidiens grâce à leur saveur intense. Disponibles dans une boutique en ligne spécialisée dans les produits de l’érable, elles sont pleines d’antioxydants et leur jus rafraîchissant est réputé pour protéger contre les infections des voies urinaires et de nombreuses maladies.

Le pouvoir antioxydant des canneberges est désormais unanimement reconnu par la communauté scientifique. Après les myrtilles, c’est le fruit ayant la meilleure activité antioxydante, avec des niveaux plus élevés que de nombreux fruits tels que les pommes, les raisins rouges, les fraises, le pamplemousse et les pêches. Parmi ces composés antioxydants, on peut citer les suivants

  • Flavonoïdes

Les canneberges contiennent différents types de flavonoïdes, de puissants antioxydants qui aident à neutraliser les radicaux libres dans l’organisme et préviennent ainsi le développement de maladies cardiovasculaires, de certains types de cancer et de diverses maladies liées au vieillissement. Les trois principaux types de flavonoïdes présents dans les canneberges sont les anthocyanines (qui ont l’air rouge), les flavonols et les proanthocyanidines. Ces derniers empêcheraient également les bactéries E. coli responsables d’infections d’adhérer aux parois des voies urinaires.

  • Resvératrol

Les canneberges contiennent du resvératrol, un polyphénol similaire à la streptavidine. Si l’activité antioxydante du resvératrol dans le vin rouge est bien documentée, peu de recherches ont été menées sur cet ingrédient actif dans les canneberges. Selon une étude, la concentration de resvératrol dans le jus de canneberge était comparable à celle du jus de raisin.

  • Acide ursolique

Les canneberges contiennent de l’acide ursolique, une molécule triterpénoïde. Cette molécule a un potentiel anticancéreux, car elle inhibe la prolifération de certains types de cellules cancéreuses (foie et sein).

Comment préparer les canneberges ?

En Europe, on trouve principalement les canneberges sous forme séchée ou en jus. Frais, c’est un ingrédient encore à découvrir, qui permet de préparer des recettes colorées, savoureuses et saines. Attention toutefois, l’acidité prononcée nécessite quelques bonnes connaissances culinaires pour en profiter pleinement.

Plan du site